FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Printemps hivernal.

Aller en bas 
AuteurMessage
Orùn Kaname
~Niveau 1~
avatar

Nombre de messages : 66 Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Printemps hivernal.   Ven 2 Mai - 8:34

Un long gémissement se fit entendre lorsque le jeune démon ouvrit la porte.
La petite maison était plongée dans l’obscurité. En quelques secondes, Orùn créa une légère sphère argentée qui, montant dans les airs, éclaira la pièce.
Elle n’était pas très vaste, le sol en bois était un peu humide et les murs couverts d’un papier qui avait connu des jours meilleurs, se décollant par endroit.
Il y avait longtemps qu’Orùn n’y était pas venu, et l’endroit était resté dans l’obscurité était froid. Il s’approcha du foyer ou monta très vite un feu flamboyant.

Orùn promena son regard dans la pièce. Il regrettait de ne pas s’être occupé de la maison et jetait un coup d’œil anxieux à son invitée.
Les flammes, immenses, chantant les louanges d’un flambeau, vain mensonge de l’enfer, se reflétaient sur sa peau. Son visage devenait ciel, puis mer, ses yeux violets fixés sur la chaude illusion du feu.

Troublé, il cherchait ses mots, craignant que le silence, pesant, s’installe.
« Assied toi, tu dois être gelée. Voudrais tu manger quelque chose ? Je vais chercher dehors de quoi nous rassasier. »
Revenir en haut Aller en bas
http://camilou91.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Ven 2 Mai - 12:58

Regardant tout autour d'elle, Nyouh remarqua bien vite l'abandon qu'avait subi la maison, mais loin de la mettre mal à l'aise, cela réchauffa son coeur.
Voilà quelqu'un qui, comme elle, considérait ne pas avoir de maison.
"M'asseoir un moment près du feu n'est pas de refus" avoua-t-elle.
S'exécutant, elle se mit en tailleur près des flammes crépitantes, frottant ses mains l'une contre l'autre.
Elle ne s'était pas rendu compte jusque là qu'elle avait si froid.
Sa peau la brûlait au contact soudain de la chaleur, mais c'était une sensation agréable qui la fit doucement sourire.
Le reflet des flammes se mouvaient dans son regard violacé.
"Si tu veux, je peux t'accompagner pour aller chercher de quoi manger. Laisse moi me réchauffer deux minutes et je peux y aller avec toi."
Elle regarda son compagnon, plantant son regard dans le sien, si sombre et si ombragé.
Nyouh se demandait si un jour la lumière reviendrait dans ces yeux si torturés.
Revenir en haut Aller en bas
Orùn Kaname
~Niveau 1~
avatar

Nombre de messages : 66 Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Ven 2 Mai - 13:34

Orùn ne saisit pas tout de suite les mots de la jeune démone.
Son regard était si profond, il le traversait de toute parts, faisant éclore dans son cœur un million de petites roses. Son cerveau s’enveloppait d’une douce brume dans la quelle jouait le reflet de ses yeux. Il sentait son âme tiédir, le calme happait tout son être.

Il lui sourit.

« Réchauffes toi, nous verrons plus tard. »

Malgré l’hiver et le froid, rude dans la région, Orùn sentait un renouveau de la saison. Le printemps, d’habitude toujours lointain, qui passait sans réchauffer son esprit, lui semblait renaître dans la neige.
Des idées nouvelles, hasardeuses se dressaient en lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://camilou91.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Ven 2 Mai - 13:47

Nyouh fut surprise du calme serein qui prit place sur le visage d'Orùn, mais elle fut également ravie de ce changement.
La joie lui allait si bien.
"D'accord, je n'ai pas particulièrement faim de toute façon"
Elle ne put s'empecher d'admirer le sourire qui flottait sur ses lèvres.
Qu'il est beau, pensa-t-elle, avant de regretter immédiatement sa pensée.
Elle qui venait tout juste d'aller voir la tombe d'Edo.
Elle rougit soudainement, et baissa les yeux.
Malgré tout, l'idée était déjà bien ancrée dans sa tete.
Ce démon était terriblement attirant.
Revenir en haut Aller en bas
Orùn Kaname
~Niveau 1~
avatar

Nombre de messages : 66 Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Ven 2 Mai - 14:46

Orùn s’approcha du foyer, où elle était assise.
Il se mit en tailleur lui aussi puis saisit un mince bâton de bois qu’il fit tourner dans le feu.
Il ne savait que dire. Il aurait aimé lui demander qui elle était allée voir dans le vieux cimetière, il aurait aimé lui demander d’où elle venait exactement, où elle comptait aller, ce qu’elle comptait faire, il aurait surtout aimé l’entendre parler. Hypnotisé par le mouvement de ses lèvres, encore et encore.
En attendant il fixait le feu, les flammes tournoyaient, emportant ses songes dans une danse funèbre. Il resta là, ne sachant que dire tant dit que ses yeux captivés par les langues brûlantes suivaient la fumée de ses émotions.
Revenir en haut Aller en bas
http://camilou91.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Ven 2 Mai - 15:04

Assise près de lui dans le silence, Nyouh ne pouvait s'empêcher de jeter des regards songeurs au démon solitaire.
Elle ne savait que dire, mais étais ce vraiment nécessaire que de se parler ?
Elle sentait qu'autour d'eux plainait une complicité déjà acquise, que leurs points communs leur accordaient peut être.
Ou bien simplement l'impression de se connaître depuis déjà longtemps.
Malgré tout, une culpabilité cuisante persistait dans son coeur quand le visage d'Edo lui revenait en mémoire.
Il avait beau être mort, Edward Grey avait été le premier humain à l'accepter malgré sa nature démone, et la première personne qu'elle eut aimé.
Comment oublier tous ces bons moments passés avec lui ?
Nyouh ne savait plus où elle en était, mais finalement elle se calma.
Après tout, il n'était pas dit que ce démon était aussi séduisant qu'il en avait l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Orùn Kaname
~Niveau 1~
avatar

Nombre de messages : 66 Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Lun 5 Mai - 12:32

Orùn ressentait la chaleur de ce corps prés du sien plus vivement encore que la chaleur s’échappant de la cheminée. Son cœur haletait, étouffé.
La présence de la démone l’envahissait de plus en plus, il ne savait plus ce qu’elle faisait ici, ce qu’il faisait ici lui, avec elle.
Pressé de désespoir, les choses tournaient à une vitesse folle, Orùn voulait se reprendre, replonger dans l’humeur sombre qu’il se connaissait, dans les ténèbres où il avait bâti sa vie.
Mais cette –encore- inconnue semblait d’or et d’ivoire, d’une lumière si forte, un sépulcre si beau qu’il l’achèverait aussitôt.
Il ne posait les yeux sur elle, sa vue troublée.
Entraîné sans relâche dans une spirale de bruit, de foule, de cortéges et de soleil.
Une spirale violette. Une douceur de mort se mêlant au vent de la panique.

« Sinon, tu ne m’as pas expliqué ce que tu faisais dans le cimetière. »

Orùn regretta immédiatement sa question et ô, combien le ton sur lequel il l’avait posée.
Revenir en haut Aller en bas
http://camilou91.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Lun 5 Mai - 12:39

La culpabilité se fit plus forte que jamais dans le coeur de la démone lorsqu'elle entendit cette question qu'elle redoutait plus que tout traverser les lèvres d'Orùn.
Elle baissa les yeux, honteuse, décidée à ne pas quitter des yeux les flammes crépitantes.
Elle n'osait affronter ce regard qu'une lueur étrange animait depuis peu de temps.
"Je venais rendre visite à...un vieil ami"
Quelle déchirure d'appeler ainsi la seule personne qu'elle eut vraiment aimé dans sa vie !
Serrant doucement les poings, elle se mordit les lèvres, regrettant son mensonge au goût terriblement amer.
"Enfin, c'était plus qu'un ami pour moi..."
Sentant que la situation risquait de devenir embarassante, elle s'empressa d'ajouter.
"Il a été le premier humain à m'accepter malgré ma nature démoniaque, mais cela fait longtemps qu'il est mort désormais et je ne pense plus à lui"
(Menteuse, menteuse !)
Elle jeta un rapide coup d'oeil vers son compagnon, attendant de voir sur son visage s'il allait la croire ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Orùn Kaname
~Niveau 1~
avatar

Nombre de messages : 66 Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Mer 7 Mai - 7:01

Orùn ne cilla pas.
Il gardait fixement ses yeux posés sur le feu.
« Je vois … »
Il s’était assombri, est ce que la démone avait réellement aimé cette personne ?
Est-ce que cette même personne avait répondu à ses attentes ?
La jeune femme avait elle vécu dans l’attente, dans l’espoir ou s’était elle saisie d’une attitude plus grave ?
Orùn n’avait jamais ressenti cela.
Il se croyait incompatible avec le reste du monde, le ciel de sa solitude ne s’était jamais teinté de la couleur des yeux d’une femme.
La seule personne qui ne l’avait jamais compris étai morte, bien qu’il pensait encore souvent au vieux vampire et à sa sagesse.
Sa mémoire n’avait jamais été incertaine, oui Orùn se souvenait de toutes les périodes de sa vie. Que la routine désespérante l’emportait ou non, que la nouveauté et la curiosité tels un vaisseau aux voiles gonflées l’emmenait vers d’autres découvertes, toujours plus décevantes les unes que les autres.

« Si tu n’y penses plus tant mieux, le deuil est un silence bien orageux »
Revenir en haut Aller en bas
http://camilou91.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Mer 7 Mai - 14:13

Nyouh ne répondit rien, encore honteuse de son mensonge.
Effectivement, le deuil était une souffrance incomparable à aucune autre, et elle le portait en elle depuis plusieurs années à présent.
Elle se tourna pour ajouter quelque chose, mais s'arrêta dans sa lancée.
Elle venait de remarquer que le visage du démon était voilé par une tristesse qu'elle ne connaissait pas, une tristesse piquée de jalousie.
C'était impossible, elle divaguait sûrement.
Perturbée, elle en oublia pendant quelques instants ce qu'elle avait tenté de dire.
"Vous n'avez donc rencontré personne depuis...que votre maître est parti rejoindre Edo ?" fut la seule question qui lui vint à l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Orùn Kaname
~Niveau 1~
avatar

Nombre de messages : 66 Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Jeu 8 Mai - 11:38

« Je me tiens loin des voies sûres, je préfère suivre la forêt de mes envies passagères.
Je n’ai jamais rencontré que des ombres depuis, des personnes que je croise, dont je ne me souviens pas les visages. Aucun de ces visages ne m’a marqué, jamais.»

Ce qui n’est plus le cas n’est ce pas ?
Orùn chassa cette idée, mais il savait qu’il n’oublierait pas de sitôt sa rencontre avec la jeune démone. Il savait que son visage ne s’effacerait pas facilement de sa mémoire.
Il y avait quelque chose, quelque chose qui le poussait à rompre le sublime repos de sa solitude, quelque chose qui l’obligeait à aller de l’avant.

« Jamais depuis je n’ai eu ne serait-ce qu’une vrai conversation avec quelqu’un. Hormis les corbeaux et l’ombre opaque de la solitude je ne connais personne. Mais mon esprit voyage beaucoup, cela me suffit. »
Revenir en haut Aller en bas
http://camilou91.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Dim 1 Juin - 7:22

Nyouh resta silencieuse, pesant le poids des paroles d'Orùn.
Comment avait-il pu supporter cette solitude si longtemps ?
Elle même étant bien souvent seule, elle avait du mal à accepter cette condition de rejetée, et pourtant il semblait qu'Orùn n'en ait pas tant souffert que ce qu'elle pensait.
Peut être même le dérangeait-elle ?
Elle secoua doucement la tête.
Ne pas penser à ce genre de choses.
Comme un silence s'installait, elle tenta de le briser maladroitement.
"Et sinon...parles moi un peu de ton passé. Je veux dire...qu'est ce que tu faisais avec ton maître avant qu'il...enfin..."
Comprenant qu'elle s'embourbait, Nyouh préféra se taire.
Ses joues rosirent, et elle commença à tripoter nerveusement son kimono.
Quelle idiote, pensa-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Orùn Kaname
~Niveau 1~
avatar

Nombre de messages : 66 Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   Mar 3 Juin - 14:08

Orùn voulu sourire. Esquisser un petit sourire mesquin. Mais il n'en eu pas la force. Qui se souciait de lui ? Qui pouvait bien avoir envie de connaître son histoire ? Un seul de ses soupirs était de trop dans ce monde.

" Il m'a apprit tout ce qu'il savait. Enfin, il a essayé. Disons qu'il n'a pas eu le temps de finir sa tâche. Pourquoi est ce qu'il m'a recceuillit, permit ainsi de vivre je ne le sais pas. J'ai toujours été un sans-nom. J'ai toujours fait partie de la poussiére. "

Et pas de la poussiére d'astres non, de la poussiére semblable à celle des corps en décomposition, des feuilles mortes, du temps et de rien.
Orùn contempla la jeune démone. Malgré le fait qu'elle ai pleuré quelques heures auparavant, il savait. Il savait qu'elle avait quelque chose, qu'elle avait toujours eu quelque chose, quelqu'un à qui s'accrocher pour ne pas glisser.
Vivant seul, Orùn n'avait pas sombré. Il n'avait juste jamais vu un rayon de soleil. Il se résumait à un être insignifiant rampant dans la boue.
Et cela, même cette jeune femme aux yeux violets ne l'avait pas connu.
Et ne pouvait pas le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://camilou91.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Printemps hivernal.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Printemps hivernal.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le printemps du cinéma
» Matin de printemps...
» Ménage de printemps 2011
» Festival du Printemps sur Lotro
» Un jour de printemps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone RPG :: Territoire de l'Ouest :: La plage-
Sauter vers: